Les malformations dentaires, comment les soigner ?

Il n’est pas rare de rencontrer des personnes qui ont des malformations au niveau de la bouche. Notamment au niveau des dents, des mâchoires et des    mentons. On appelle malocclusions les diverses anomalies de dysharmonies bucco-dentaires. Les malformations peuvent se révéler sous plusieurs aspects et il y a un traitement spécifique pour chaque type d’anomalie. Réaliser les traitements et soigner les problèmes de malformation buccale est réservé à des experts bien précis.


Comment reussir son traitement orthodontique

Bon à savoir pour réussire son traitement orthodontique

Il faut avant tout déterminer si l’on a vraiment besoin de traitements orthodontiques. À part les anomalies qui se voient facilement, il est aussi possible que les problèmes ne sont pas très flagrants, mais qui nécessite en réalité des soins en orthodontie. Il y a un âge où faire des traitements en orthodonties est plus convenables. Notamment, il est conseillé de les réaliser le plus tôt possible. C’est-à-dire pendant avant que la structure dentaire soit totalement faite, dès que l’on voit les premières anomalies et cela arrivent vers 8 à 9 ans. Après l’âge de 10 ans, la structure commence leur maturation et cela peut prendre 2 à 4 ans. Comme un traitement orthodontique prend à peu près les mêmes durées voire 3 à 4 ans, le soin se ferait donc en même temps que la structuration finale des dents. Cela facilite les soins. Donc, l’idéal serait de consulter un orthodontiste à l’âge de 8 ans même si des anomalies ne sont pas encore visibles. Aussi il est bon de savoir qu’il y a quelques traitements orthodontiques qui sont pris en charge par la Sécurité sociale si on les réalise avant 16 ans. Pour consulter un bon cabinet d’orthodontie, voir ici.

Anomalie des dents

Les divers types d’occlusions dentaires ?

Comme l’orthodontie est une branche spécifique de la médecine, il ne concerne pas qu’une seule anomalie. Voici donc quelques types de malocclusions :

Le prognathisme et le rétrognathie :

Beaucoup de personnes tendent à confondre ces deux difformités. La prognathie ou la progénie est le fait que les dents inféraient qui se place en avant est plus prononcée par rapport aux incisives supérieures. Par contre, la rétrognathie est le fait que ce sont les dents supérieures qui sont plus poussées en avant et que le menton est en retrait.

Les espacements dentaires :

On appelle cette anomalie l’encombrement. Il y a deux types de malformation : soit, il y a un excédent ou une insuffisance de place pour les dents et qui engendre des espacements. Le second cas est qu’il y a un chevauchement dentaire.

Le décentrement de la ligne médiane :

C’est-à-dire que la ligne médiane des incisives inférieure n’est pas cohérente avec la ligne médiane de dents supérieures.

À part cela il y a bien diverses autres anomalies que l’on peut rencontrer chez une personne. Chacune de ces anomalies a leurs propres traitements et soin, mais il est question de corrections des anomalies. En général, soit les corrections se font par le biais des traitements de pose d’appareils de correction. Soit, on doit procéder à des chirurgies. Seuls les orthodontistes qui ont suivi des formations spécifiques peuvent entreprendre les traitements.